Développement de systèmes de surveillance intégrés pour la REDD+ dans la région SADCDéveloppement de systèmes de surveillance intégrés pour la REDD+ dans la région SADC

Dans le but d'implémenter la REDD+ dans les pays en développement, l’élaboration des systèmes de Mesure, Notification, Vérification (MNV) est essential. Cela a été souligné dans toutes les décisions de la Conférence des Parties (CdP) de la Convention-cadre des Nations Unies sur les changements climatiques (CCNUCC) depuis REDD a été négocié. Les deux principaux facteurs nécessitant une surveillance et de mesure pour évaluer les émissions provenant de la déforestation et de la dégradation sont : les étendues spatiales de la déforestation/dégradation et les changements des stocks de carbone dans ces zones. Face au taux relativement élevé de la déforestation et de la dégradation des forêts dans la région SADC et sa vulnérabilité correspondante aux effets du changement climatique, la Communauté de développement d’Afrique australe (SADC avec ses 15 États membres) a commencé à participer activement aux discussions de la CCNUCC sur la REDD+. Pour une mise en œuvre efficace de la REDD+ dans la région, l'un des éléments clés dont la SADC est intéressé à stimuler est une approche régionale harmonisée pour REDD MRV.

Ainsi, le programme REDD MRV pour la région SADC, soutenu par la GIZ et mis en œuvre entre 2010 et 2013, vise à concevoir un système régional MRV qui peut être utilisé par les États membres. Un prototype sera testé et mis en œuvre dans au moins trois pays de la SADC. Les activités du projet seront basées sur les quatre principaux composants suivants:

  • Élaboration d'un système régional MRV
  • Mise en œuvre du système régional MRV dans au moins trois pays pilotes
  • Renforcement des capacités MRV dans les pays pilotes de la SADC
  • Appui d'un pré-audit du système MRV prévu

Développement de systèmes de surveillance intégrés pour la REDD+ dans la région SADC

Site d'essai en Botswana: Carte du couvert forestier 2010, fichiers vecteurs générés à partir des mesures sur le terrain et Carte des changements du couvert forestier - Exemple de Kasane

Les activités techniques de ces composants du projet comprennent l'application des méthodes d'évaluation des ressources forestières basées sur l'observation de la Terre (OT) pour les époques historiques et actuelles en utilisant des données radar et optique; la mise en œuvre d'un inventaire terrestre pour l’évaluation de la biomasse; les calculs comparatifs des stocks de carbone et des émissions et la publication des résultats. Une contribution importante du projet est le transfert de connaissances par le renforcement des capacités des homologues, ce qui est un prérequis pour assurer la durabilité des activités REDD+ dans la région. L’objectif du projet est de fournir un système MNV uniforme pour la région SADC destiné à la quantification des émissions résultant de la déforestation et la dégradation des forêts qui est conforme aux exigences du GIEC et soutenu par tous les États membres.

L'expérience acquise pendant les 4-5 dernières années dans le cadre des projets pilotes REDD, mis en œuvre par GAF AG et ses partenaires dans les pays du Bassin du Congo (Cameroun, République du Congo et République centrafricaine), forme une base importante pour le développement du MNV REDD régional pour la SADC.

Financé par Mise en œuvre pour